Que signifie avoir un site internet écologique ?

Bien que notre navigation, notre connexion et le Cloud restent des représentations virtuelles, ces outils émettent bien du gaz à effet de serre. Comment c’est possible ? Les données que nous envoyons et les sites que nous hébergeons sont collectées, traitées et stockées dans des centres de données et sur des serveurs. Pour alimenter ces serveurs, des ordinateurs marchent en permanence et sont trop souvent en situation de surchauffe. Ils sont donc à leur tour refroidis par des systèmes de refroidissement géants alimentés par l’électricité. 

Un site internet émet bien du gaz carbonique : 

  •  en consommant de l’électricité 24h et 7 jours sur 7 depuis le serveur qui l’héberge. 
  • en naviguant sur les divers sites web. Selon les requêtes envoyées au serveurs cela va influer directement sur la quantité d’énergie épuisée par les serveurs. 

Par exemple, en France c’est 10% de l’électricité qui est utilisé pour l’alimentation des data centers.  Lorsque vous effectuez une recherche sur Google, vous provoquez l’émission de 7 grammes de CO2. Sachant que ce moteur de recherche comptabilise 6.9 milliards de requêtes par jour, sur des dizaines d’années cela paraît astronomique. 

A l’échelle mondiale, le web représente 4% de toutes les émissions de gaz à effet de serre. Pour vous donner un élément de comparaison, c’est l’équivalent d’un avion de ligne commerciale. Le domaine du web altère donc l’environnement de la planète, c’est pourquoi il a tout intérêt à se tourner vers des sites dits « écologiques » ou « éco-responsables » ou “éco-conception”.  

Avoir un “site vert” est-il possible ?  

Soyons honnête, avoir un “site vert” n’existe pas. La seule chose que nous pouvons faire c’est limiter l’impact de l’informatique sur l’environnement. Comme nous venons de le voir, un site web émet bien du gaz carbonique. Lorsqu’on y pense, le fonctionnement global d’internet est véritablement un gouffre énergétique. Parmi cette émission de gaz on comptabilise aussi tous les équipements nécessaires à l’acheminement de ces données (smartphone, tablette, serveurs, objets connectés, ordinateurs). 

Une seule et unique recherche Google induit un nombre incalculable d’étapes (utilisation du smartphone que vous avez chargé en consommant de l’énergie pour sa batterie, requête qui passe par les serveurs pour assurer l’acheminement des données, requête délivrée aux serveurs pour vous faire parvenir  les résultats …) En bref, cet acte qui vous paraît anodin est en fait un acte énergivore. Les experts prévoient même que les objets connectés soient responsables de 18% à 23% de la pollution. 

Les sites web écologiques n’existent donc pas. Pour limiter notre impact, nous pouvons agir sur notre consommation d’énergie utilisée par nos sites internet et application mobile. Comment atteindre ce but ? Nous vous expliquons tout dans la suite de cet article. 

Comment réaliser un site d’éco-conception web ? 

Afin de diminuer et limiter notre consommation d’énergie sur le web, il faut intégrer l’écologie dès la conception de votre site internet. Mettre en ligne un site internet écologique s’appuie sur cinq éléments majeurs : 

  • l’hébergement du site web : certains hébergeurs sont dits “green”. C’est-à-dire qu’ils ont fait le choix de l’écologie. Ils fonctionnent avec des énergies vertes gérant les déchets d’équipements électriques et électroniques. 
  • l’écriture du code et le poids global du site internet : plus votre site est lourd, plus il consomme d’énergie. Il est possible d’alléger votre site internet sans entraver l’expérience utilisateur (écriture optimisée du code, minification des images et fichiers, design minimaliste, éliminer les plugins et fonctions inutiles …
  • le développement technique sur mesure et écologique : utiliser des frameworks plutôt que des CMS tels que WordPress, Prestashop ou Drupal qui limite le nombre de requêtes HTTPS. 
  • le parcours utilisateur optimisé 
  • la formation des propriétaires de site internet : former les utilisateurs à ne pas surcharger leur espace de stockage, compresser leurs images afin de limiter le poids des images par exemple. 

Lorsqu’on parle de site éco-conception on pense donc à simplicité, minimalisme et légèreté. L’utilisateur et le parcours utilisateurs sont inclus dans une démarche UX et UI centrée sur la simplicité des interfaces. Les besoins sont recensés dans un cahier des charges, priorisés et traités de façon la plus juste possible sans superflu. 

Pour développer un site internet éco-responsable, le plus important est de limiter le transfert de ressources entre le client et le serveur. En appliquant ces recommandations vous améliorez les performances globales de votre site internet. En effet, l’expérience utilisateur, le SEO et le coût global de votre projet seront réduits. Contactez notre agence en webmarketing pour commencer à construire votre site internet écologique.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Actualités

Dans la même catégorie

18 mai 2022
Google Ads c’est quoi ?
24 avril 2022
Comment développer son business avec Internet ?
21 avril 2022
Que signifie avoir un site internet écologique ?
Actualités

Dans la même catégorie

18 mai 2022
Google Ads c’est quoi ?
24 avril 2022
Comment développer son business avec...
21 avril 2022
Que signifie avoir un site internet...
Touts nos articles


Adresse mail invalide ou déjà rentrée !
Merci !
Découvrez nos offres d'emploi et regoignez notre équipe dynamique

Agence digitale depuis 2011.
Tél : +33(0)9 72 11 95 76
E-mail : contact@targetweb.fr