Vers la fin d'analytics ?

Véritable coup de tonnerre dans le monde du web. Le géant Google se retrouve au pied du mur à la suite d’ une annonce de la CNIL (Commission National de l’Informatique et des Libertés), à l’instar de la décision de l’autorité autrichienne sur la protection des données.

 

En effet, la problématique que pose Google Analytics est qu’il s’agit d’un outil permettant de collecter de la données considérées alors comme personnelle. Sauf qu’en plus de cela, cette données est stockée outre atlantique, c’est la problématique principale à laquelle se heurte la CNIL. Plusieurs sites ont alors reçu une mise en demeure. Selon nos confrères du blog du modérateur, il s’agirait de Decathlon, Auchan et Sephora, qui disposent tous les 3 d’un mois pour se mettre en conformité.

Mais quelles sont les solutions alors pour continuer à obtenir ses précieuses informations dans le cadre de l’analyse de nos sites webs ? Qu’est-ce que cela va engendrer pour les utilisateurs de Google analytics ? Ce sont les sujets que nous aborderons au sein de cet article.

RGPD & Google Analytics

De nombreux propriétaires de comptes analytics ont dans leurs comptes la possibilité de se mettre en conformité. Si ce n’est pas déjà fait, il faut absolument que vous réalisiez ces 3 étapes indispensables :

  • Accepter l’accord de traitement des données (DPA)
  • Déclarer vos administrateurs  de données
  • Valider le temps de rétention des données

 

Le premier point n’est rien d’autre qu’un accord entre Google et le gestionnaire des données du site. Il s’agit d’un accord classique, une case à cocher pour valider cette première étape.

Pour le second point en revanche, il est impératif de définir un contact principal, votre DPO (délégué à la protection des données), un représentant EEE (Espace Economique Européen). Pour les plus petites structures, il est possible que ces 3 rôles soient endossés par une seule et même personne.

 

Enfin sur le dernier volet de cet accord, il est essentiel de définir un temps de conservation des données collectées. En effet, la réglementation recommande la conservation durant 13 mois des données, passé ce délai il est nécessaire de demander à nouveau le consentement des internautes.

Il est bon de savoir qu’actuellement sur la version Universal (amené à disparaître totalement en Juillet 2023), il n’est pas possible nativement de mettre en place des actions qui sont absolument recommandées dans le cadre de la RGPD. Typiquement, la durée de vie d’un cookie doit être inférieure à 13 mois, sauf que le cookie de GA dure 24 mois. L’anonymisation des IPs qui transfèrent vers les bases de données de GA, cela peut se faire manuellement en passant par une modification du script. La suppression de l’ensemble des données personnelles. Et enfin, des opt-in de consentement que l’on est tenu de proposer à l’ensemble des internautes. Si l’une de ces conditions n’est pas remplie, votre site est alors considéré comme non “Compliant” à l’égard du RGPD. La nouvelle version de Google Analytics baptisée Google Analytics 4 est un peu plus encline à se tenir conforme vis-à-vis du RGPD. Il s’agit donc d’une bonne alternative, mais qui présente ses limites.

Google Analytics 4

La solution Google Analytics 4 a été déployée en Octobre 2020 au grand public. Avec cette version de Google Analytics, il est parfaitement possible d’être conforme au RGPD, sans déploiement de pop-up de consentement. Attention, nous insistons sur le fait que cela nécessite une configuration particulière. Cette version de Google Analytics permet de se tenir un peu plus en conformité d’un point de vue RGPD, mais ne vous méprenez pas, il ne demeure pas moins vrai qu’actuellement les données transitent toujours vers l’Amérique et cela pose un réel problème pour la CNIL. Cela signifie qu’il reste important d’envisager des solutions alternatives…

Vous l’aurez donc compris, Analytics est sur le déclin, même si ils tentent de se tenir à jour, sur le territoire français les efforts consentis ne sont pas suffisants pour perdurer en l’état actuel. A ce jour (29/03/2022) Google n’a toujours pas répondu et donné de solutions alternatives suite à la mise en demeure des sites utilisant la solution analytics. Actuellement il faut que vous fassiez en sorte de minimiser la collecte des données avec votre compte analytics et espérer un nouveau cadre légal concernant la collecte de données.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Actualités

Dans la même catégorie

18 mai 2022
Google Ads c’est quoi ?
27 avril 2022
Qu’est-ce que le marketing automation
24 avril 2022
Comment développer son business avec Internet ?
Actualités

Dans la même catégorie

18 mai 2022
Google Ads c’est quoi ?
27 avril 2022
Qu’est-ce que le marketing automation
24 avril 2022
Comment développer son business avec...
Touts nos articles


Adresse mail invalide ou déjà rentrée !
Merci !
Découvrez nos offres d'emploi et regoignez notre équipe dynamique

Agence digitale depuis 2011.
Tél : +33(0)9 72 11 95 76
E-mail : contact@targetweb.fr